Skip to content

Les baleines préfèrent le chocolat

Couverture - BPCRoman jeunesse (à partir de 11 ans) – illustré par Rascal – Editions Alice Jeunesse – Collection Deuzio – Avril 2015 – 126 pages.

“Je flottais au milieu du bassin quand on m’a trouvée. Il paraît que j’ai eu de la chance. C’est sûr. Un autre mercredi, Marylin Monroe en a eu moins que moi quand on l’a découverte inanimée sur son lit. Elle savait y faire, mon idole. C’est classe de finir soudain ses jours dans des draps en satin rose. Ceux de l’hôpital où on m’a transférée sont en coton usé. Et mes fesses toucheront bientôt le sommier. Je ne sais pas ce qui m’est arrivé. Je ne me souviens que d’une ombre et d’un claquement de porte.”

Burger, c’est la nouvelle de la classe et elle porte ce surnom à cause de ses kilos en trop. A coups de bonbons et de bonne humeur, elle se fait pourtant une chouette bande de copains. Ils partagent son goût débordant de la vie et se mobilisent sans hésiter, et avec une bonne dose d’inventivité, lorsque sa vie est en danger.

Une histoire touchante et haute en couleurs qui célèbre le pouvoir de l’amitié, au-delà des apparences, et qui nous révèle que tant qu’il y a de la vie, il y a peut-être de l’espoir.

« Introspection suggestive mais toujours profonde, Marie Colot s’empare de son sujet avec une finesse remarquable. Le lecteur est happé par cette intrigue unique et très simple, qui au fond explore la quintessence de l’adolescence. » (Ricochet)

Sélections : Prix Paul Hurtmans (2017-2018), Prix des liseurs intrépides (2016)

Les critiques et actualités en rapport avec ce livre sont à croquer juste ici !

2 Comments

  1. J’ai dévoré votre libre en 1 soirée.
    MERCI
    un grand MERCI

    (parole d’une baleine qui aime le chocolat :-D)

    8 février 2016

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.