Skip to content

A l’encre rouge

Capture de la couvertureRoman jeunesse (à partir de  11 ans) – Editions Alice Jeunesse – Collection Deuzio – Avril 2014 – 160 pages.

« Tout cela ne serait pas arrivé si cette fichue villa n’avait pas été là. Et si ce chien débile n’en faisait pas qu’à sa tête. Et si j’avais laissé ce bidule à sa place. Je ne suis vraiment qu’un crétin (enfin, parfois). J’ai l’air malin, maintenant. Je tire une tête jusque par terre, au milieu de ma chambre sens dessus dessous. J’ai une grosse tache sur mon jeans, des crampes au ventre dignes d’une femme qui accouche, et je me retrouve avec un mot menaçant sur mon lit. »

Un décor brumeux de mer du Nord. Un bateau volé. Un pêcheur rongé par la rancoeur, avec une seule obsession : regagner la terre ferme pour assouvir sa vengeance. Quarante ans plus tard, dans une maison abandonnée, Elias, onze ans et demi, met la main sur un journal de bord. Celui de Fulbert, un pêcheur qui sillonnait la côte d’Ostende en ruminant sa colère. Les secrets que recèle ce carnet n’auraient peut-être jamais dû être révélés. Mystère, trahison, meurtre. L’existence d’Elias risque d’être bouleversée…

À l’origine de ce roman singulier, une aventure d’écriture collective de sept mois avec dix-huit classes d’enfants de dix à douze ans, proposée par la Bataille des Livres.

« Un roman qui se lit d’une traite tant on a envie de connaître la fin de l’histoire.  Il alterne récit, journal de bord et listes de petits trucs qui le font rebondir et fournissent une dynamique de lecture » (www.litteraturedejeunesse.cfwb.be)

Les critiques et actualités en rapport avec ce livre sont ici !