Skip to content

Prix des collèges – Territoire de Belfort

Posted in Actualités

Ces 3 et 4 avril, j’ai été accueillie à Belfort dans le cadre du Prix des collèges, orchestré par la médiathèque.

Deux belles journées de rencontres avec des classes de la région et les documentalistes, bien motivées par ce projet.

Au collège Arthur Rimbaud, j’ai découvert des couvertures très réussies d' »En toutes lettres » avant d’entendre les avis et questions de ces lecteurs avertis : Êtes-vous sensible à la critique? Au fait, vous pensez quoi du numérique? Pourquoi n’avez-vous jamais écrit de séries? Quels sont les romans qui vous ont influencée? C’est pas un peu irréaliste qu’une fille de 11 ans veuille partir à Londres, seule?

Au collège Simone Signoret, les questions fusent aussi, spontanées. Et il y en a des sacrément compliquées : Hum, comment on fait, dites, pour écrire un roman d’action avec du merveilleux sans ennuyer le lecteur? On s’inquiète aussi de ma petite personne, au-delà de ma vie d’écrivain : Pourquoi aimez-vous les éléphants? Vous avez l’air vraiment jeune, sérieux, vous avez quel âge? Et puis, on réalise mon portrait chinois.

Le lendemain (après une panne de voiture qui a fait une grosse frayeur à Coline, la documentaliste), j’ai papoté pendant deux heures avec les élèves du collège Lucie Aubrac à Morvillars. Ils avaient enregistré des sons que j’ai dû deviner et je m’en suis pas mal tirée, malgré le coup du stylo 4 couleurs! Ils avaient aussi préparé plein de gâteaux colorés à savourer pendant les dédicaces.

L’après-midi était réservée au élèves du collège Goscinny à Valdoie. Quelques minutes d’échange autour de mon parcours avec Léa qui me regarde les yeux tout ronds : « J’ai 16 ans et je veux devenir écrivain comme vous. » C’est parti ensuite pour une tournée de questions curieuses en veux-tu en voilà. On me met aussi au défi de dessiner l’héroïne du roman que je suis en train d’écrire. A la fin de la rencontre, on m’offre son portrait en beaucoup plus réussi. Autre moment délicieux aussi : celui où certains se confient et viennent parler d’une toute petite voix de leur envie d’écrire!

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *